Le courrier (une fois n’est pas coutume)

« Bonjour Fabienne,

C’est un grand plaisir de lire de nouveau vos récits de voyages. Vous n’avez rien perdu de votre verve. Au niveau pratique, pour les citoyens canadiens en voyage en Italie, comment cela se passe pour le passe sanitaire? Quel document de vaccination utilisez-vous pour accéder aux restaurants, aux musées, aux trains, etc… Utilisez-vous la preuve vaccinale québécoise ou fédérale? Reconnait-on à Rome ou à Venise le code QR canadien de vaccination? Ces renseignements seront très utiles à tous ceux qui planifient un voyage en Europe. Merci infiniment.
Max
Vancouver

——-
Cher Max,

Merci pour vos bons mots. Voici donc quelques réponses à vos questions.

Pour pouvoir prendre l’avion au départ du Canada à destination de n’importe quel pays, vous devez avoir la preuve canadienne de votre statut vaccinal et le résultat d’un test PCR ou antigénique, selon le pays de destination, réalisé dans les 72 heures précédant votre départ.

Le test antigénique est moins cher (magasinez, les prix varient beaucoup d’un labo à l’autre) et les résultats arrivent en 15 minutes, mais il est moins précis n’est pas accepté par tous les pays. J’ai pris le test PCR chez Curis, à 139$. Le résultat arrive en 24 heures sous la forme d’un code QR et d’un document PDF.

Pour entrer dans les pays de l’Union européenne, il faut aussi remplir en ligne une fiche de traçabilité, dont vous pouvez garder la preuve par code QR dans votre téléphone.

Quant au code QR du passeport sanitaire canadien, les lecteurs européens ne le reconnaissent pas, mais il suffit de montrer le document PDF qui l’accompagne ainsi que votre passeport pour accéder aux musées.

On ne m’a en revanche rien demandé dans les trains, et encore moins dans les cafés, bars ou restos, où l’on entre comme dans un moulin – bien qu’il soit indiqué partout qu’il faut montrer le Green Pass pour pouvoir s’asseoir.

La situation dans le centre de l’Italie est assez semblable à celle du Québec. Il en est autrement dans les régions du nord, où l’on observe plus de résistance face aux vaccins, de même qu’en Autriche (qui a décrété un confinement total à partir de lundi). Je sais aussi qu’on s’inquiète en France d’une cinquième vague «fulgurante».

J’avoue que, si je devais planifier un voyage à l’heure où l’on se parle, je ne suis pas du tout certaine que je partirais. Mais bon, je suis ici, autant en profiter… tout en jouant de prudence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s