Le retour

Les amis, je ne veux pas vous faire de peine, mais qu’est-ce que c’est laid, ici!

Je suis rentrée aujourd’hui, après trois heures de train, deux heures à glander à l’aéroport et sept heures d’avion, et qu’est-ce qui m’attend ici? Des tas de neige sale et baveuse, des rues fangeuses et défoncées, des trottoirs impraticables couverts de détritus… On se croirait dans le tiers-monde!

Je n’ai pas vu le soleil depuis 10 jours, il m’est tombé sur la tête des averses glaciales, de la grêle, de la neige fondante, j’ai été obligée de boire une sorte de bière différente chaque soir, j’ai dû manger plein de frites et de croquettes de pommes de terre avec mon lapin à la bière et mon boeuf à la bière, je me suis égarée dans des rues plus courtes que leur nom, j’ai vu des champs couverts de jonquilles en fleurs, j’ai visité des églises frigorifiantes toutes sombres pleines de vieilles toiles d’on sait plus qui, et je vais vous dire, malgré toutes ces souffrances, j’échangerais volontiers deux ans de vie à Montréal contre une seule année à Bruges. Ou à Amsterdam. 

Enfin. Là, je suis CREVÉE, alors si ça ne vous fait rien je vais gagner mon beau grand lit tout neuf, dont le matelas mesure au moins un mètre d’épaisseur, c’est ridicule. Mais c’est un nuage. Alors bonne nuit les petits, pour moi il est 3 h du mat, je crois que ça suffit pour aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s