Je brûle!

Je me parle en espagnol. Je rêve de cathédrales, de volcans, de tequila, de chevauchées en bord de mer, de jalapenos et de cerveza, d’enfants souriants et de marchés colorés.
Aujourd’hui, avant de me rendre au travail, j’ai acheté une grande carte du Mexique, après avoir longuement hésité entre deux ou trois. Pour faire bonne mesure, même si je potasse le Michelin pratique depuis plusieurs semaines, j’ai quand même acheté le Routard, parce que l’autre ne me plaisait pas tellement.
Pourtant, en déverrouillant ma porte, ce soir, pour rentrer chez moi, j’ai eu un flash, un truc idiot: et si je n’en revenais pas? Mon Dieu, tout le bordel qu’il y a ici! Quel cadeau à faire à mon fils. Le ménage qui attend. Et mon testament qui n’est pas à jour. Tssss. Je vieillis, je pense.

Cette entrée, publiée dans Non classé, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

Une réflexion sur “Je brûle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s