Faux départ

Hier, jour de Pâques, branle-bas de combat sur les routes et au terminus d’autobus: tout le monde rentre chez soi en cette fin de vacances. Résultat: pas moyen de trouver des places pour Tunja. Nous avons donc dû rester une nuit de plus à San Gil, et nous devrons nous passer de Villa de Leyva parce que la route est bloquée par un éboulis. Zut!
En tout cas, nous avons mangé hier soir des testicules de taureau (mais s’il n’a plus ses testicules, ce n’est plus un taureau, non?) et bien rigolé avec notre jeune serveuse lorsqu’elle nous a dit, hilare, ce qu’étaient les criadillas que nous avions commandées sans savoir.
Nous partons tout à l’heure pour Tunja, donc, un voyage de quatre heures par monts et par vaux. Je ne m’habitue pas à la facon de conduire des Colombiens – heureusement que je ne suis pas nerveuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s