La Garbatella

La Garbatella, c’est le quartier où je vais passer les trois prochains jours. Créé à la fin des années 20 selon un plan urbanistique précis, avec des immeubles à l’architecture incroyable, il est en dehors de tous les circuits. Pas de touristes ici, mais la Via Appia est à quelques minutes de marche, ainsi que les thermes de Caracalla. Et la vie romaine, la vraie, éclate à tous les coins de rue.

Ooohhh que j’aime ça!

Paola, chez qui je loge, est née ici, elle y a vécu toute sa vie. Rien que pour vous dire, le petit appartement qu’elle habite est celui que ses parents ont acheté quand ils se sont mariés. La cuisine est si minuscule qu’on n’y tient pas à deux, mais le coeur de Paola peut contenir le monde entier.

Dès après mon arrivée, elle m’a emmenée faire un tour dans ses coins préférés, et je comprends qu’elle soit amoureuse de cet endroit. Je le suis aussi désormais.

Si je reviens un jour à Rome (et je le souhaite plus que tout), ce sera ici et, si ça se peut, chez Paola précisément, qui est une formidable enseignante. Avec elle, je finirais sans doute par reparler un italien acceptable.

En attendant, je me sens toujours aussi handicapée, frustrée à l’excès de ne pas pouvoir formuler correctement ce que je veux dire, parce que j’adorerais avoir une véritable conversation avec Paola.

En tout cas.

À propos du saucisson

Je vous avais promis d’essayer le vrai saucisson de Bologne avant de partir, mais j’ai eu la flemme ce matin. Y avait pas de salumeria près de mon logement ni sur le chemin de la gare, il faisait un temps de chien, ça fait que j’ai juste acheté un panino alla mortadella à la stazione – un bon sandwich, pour vrai, avec un bon pain de qualité comparativement à la merde qu’on trouve dans nos gares, quand on en trouve –, et je peux vous dire que ce qu’on vend dans les épiceries italiennes de Montréal est fidèle à l’original. Ni plus, ni moins.

Donc, pas besoin d’écrire à sa mère pour ça. On a ça chez Adonis, tsé.

Demain, je me lève à 6h30, croyez-le ou non, parce que je dois faire le tampone molecolare (le test PCR exigé par les autorités canadiennes pour pouvoir rentrer au pays). Je dois être là à 7h.

Y en aura pas de facile.

Ça fait que buona notte a tutti.


Cette entrée a été publiée dans Ici. Bookmarquez ce permalien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s